Error. Page cannot be displayed. Please contact your service provider for more details. (3)

Your browser (Internet Explorer 7 or lower) is out of date. It has known security flaws and may not display all features of this and other websites. Learn how to update your browser.

X

Le Bouddhisme au village

Un film de Jean Lallier Documentaire de 52′

Synopsis

En France, pendant l’été 2003, des milliers de vieilles personnes sont mortes seules ; leurs parents, leurs voisins ne s’en rendirent pour ainsi dire pas compte. Voilà quelque chose qui n’aurait certainement pas pu se passer dans le village de Na Khouaï, dans la plaine de Vientiane, où Georges Condominas, il y a maintenant quarante ans, a fait plusieurs longs séjours, et où nous allons retourner avec lui. Là l’individualisme qui domine en Occident est inimaginable : la vie n’est concevable qu’au sein d’une communauté, qui a ses exigences, mais qui, en échange, apporte soutien et réconfort, lorsqu’il en ait besoin. Dans l’épreuve on n’est jamais seul : les grands événements, la naissance, le mariage, la maladie et ce moment ultime et inéluctable, la mort, sont partagés par la communauté  solidaire. Cela sous le signe de la religion, qui donne accès au sacré, qui lie cette communauté à un au-delà. Dans la vie de tous les jours, cet au-delà est en fait très proche : les hommes sont  liés à des êtres plus humbles, présents derrière chacune des grandes manifestations de la nature (les sources, les rivières, les bois, les mon tagnes, le vent, l’orage, etc..). Ce sont les Génies, les « Phi », êtres magiques et familiers, quelquefois bienfaisants, malfaisants d’autres fois («les démons » ), mais toujours imprévisibles, et qu’il faut se concilier, car ces Génies, ces « Phis » sont derrière  les choses, les animaux et les hommes.

Fiche technique

Co-scénaristes – Jean Lallier et Georges Condominas

Production déléguée – Catherine Dussart

Avec la participation de Voyage, François Fevre et du Centre National de la Cinématographie

Commentaire dit par   Monique Tosello

Traduction du Lao – Lamvieng Inthamone

Image – Yvan Favreau

Son – Didier Tenin

Assistants image – Somphachanh Khanthavong, Nicolas Sauret

Montage – Olivier Mauffroy

Direction de Production Laos – Delphine Bourgeais

Direction de Production France – Pascale Pigeon

Administration – Béatrice Hannequin

Coopération technique – Catherine Poubeau  (Dovidis)

Mixage – Guillaume Limberger

Conformation et Étalonnage  Robin Alamichel  (R.G.B.)

Pour France 5 Unité documentaires – Muriel Rosé, Sophie Chegaray, Philippe Le More, Elisabeth Baloul

Coproduction France 5

Deuxième diffuseur Voyage